Jean-Louis Toutain



TOUTAIN

Qu'on lui donne un crayon et la main s'envole, qu'on lui donne la terre et les doigts y plongent, qu'on lui donne une toile, un creuset ou un four et il mettra au monde des hommes, des femmes, des enfants animés d'une même douceur, d'une même joie.

Voir les sculptures de Toutain


Cette démesure échappe au réalisme sans pour autant s'en dissocier.
Et des humanoïdes volumineux, surmontés d'une minuscule caboche, affichent une joie de vivre communicative avec un esprit plein d'humour, de satire et de tendresse.

Qu'il soit homme, femme, ou enfant, cet être neuf surprend, émerveille et convainc instinctivement par sa forme contemporaine épurée. Le corps massif et les membres suggérés laissent le mouvement en suspens et ouvre la porte de notre imaginaire en demeurant amarré dans notre vécu.

Les personnages racontent la force et la conviction dont ils sont dépositaires, racontent le bonheur que l'artiste a eu en les créant, mais surtout ils redistribuent autour d'eux ce bonheur avec une grâce généreuse...

Il leur a donné un corps formidable, une âme paisible et vivante, cela pourrait ressembler à un avènement.

Tout a commencé en 1948, avec une naissance, à Toulouse. Jean-Louis Toutain d'aussi loin qu'il se souvienne aime à dessiner, toucher, remodeler le monde qui l'entoure.

A 14 ans, les beaux-arts lui prodiguent le seul enseignement académique qu'il recevra jamais, cherchant ensuite des voies à travers de multiples activités, des recherches personnelles.

Le théâtre, la publicité, l'architecture intérieure, l'ergonomie, le design industriel figurent ses premiers terrains de jeu où la création s'exerce, où le style se questionne.

Mais toujours s'avance une nouvelle exigence, une curiosité à l'égard de soi-même qui pousse un artiste à éclore.

Et puis, il y a infailliblement ce moment où le prochain pas ne peut être qu'un saut : en 1987, la décision, jubilatoire et risquée, le tout pour le tout, Toutain entre en sculpture. Moore, Botero, Niki de Saint-Phalle soufflent sur ses rêves, les attisent.

Peu à peu, le style émerge au jour, c'est un style unique, inclassable, c'est du Toutain!EMBARQUEMENT POUR CYTHERE

Ce qui suivra à force de travail s'appelle expositions et récompenses : lauréat de nombreux prix dans de grandes expositions nationales et internationales, en 91, il obtient la médaille de Meilleur Ouvrier de France pour son oeuvre sculpturale et décorative.

Son oeuvre est présente dans les collections publiques et privées, en France comme à l'étranger.

Les lauriers collectionnés ne lui inspirent pas pour autant le repos, Toutain crée, avance, invente sans cesse, sa production de pièces de toute taille se fait impressionnante. Créatif boulimique, travailleur acharné, il est poussé par tous ces êtres qui naissent de son imaginaire et qui ne demandent qu'à surgir hors de lui.


Retour aux oeuvres de Jean-Louis Toutain

Alors le pinceau et la main s'envolent, la terre et les doigts se mêlent, le four et le bronze fusionnent, l'alchimie de la création vivifie la matière : deux tricoteuses, un joueur d'hélicon, les jumelles et leur mère, les pêcheurs d'étoiles restent parmi nous pour en témoigner.

TENDRE CALIN

Qu'il se fasse peintre ou sculpteur, Toutain place au centre de toute sa création, un être, familier, humain à n'en pas douter, un singulier personnage dont il revendique la paternité.

Chacun connaît une vie embryonnaire sur la papier, dans ces petits carnet de croquis que Toutain porte toujours sur lui afin de saisir sur le vif une situation, une atitude, un mot, une phrase, un évènement. Ce n'est parfois qu'un trait, un gribouillis, un hiéroglyphe que l'artiste, dans l'intimité de son atlier, va décrypter, recomposer, travailler, dessiner et redessiner, pour trouver la ligne parfaite, modeler, remodeler les corps et en tirer l'essence d'un sentiment.

Qu'il soit homme, femme, ou enfant, cet être neuf surprend, émerveille convainc instinctivement par sa forme contemporaine épurée. Le corps massif et les membres suggérés laissent le mouvement en suspens et ouvre la porte de notre imaginaire en demeurant amarré dans notre vécu. Les personnages racontent la force et la conviction dont ils sont dépositaires, racontent le bonheur que l'artiste a eu en les créant, mais surtout ils redistribuent autour d'eux ce bonheur avec une grâce généreuse...
Texte de Laurie Favier


Afin de garder une certaine confidentialité, Jean-Louis Toutain
souhaite ne pas communiquer ses prix sur internet de façon anonyme.
Pour connaître ces prix, et ultérieurement passer une commande,
veuillez nous envoyer un courriel à info [@] ToulouseArt.com, en nous indiquant vos coordonnées (nom et adresse)
.
Vous recevrez par courriel une réponse dans les heures suivantes.
Merci...